Le football est sans nul doute le sport le plus prisé des parieurs en l’occurrence les Français. Que ce soit pour rentabiliser sa passion pour le sport, arrondir ses fins du mois ou même financer un projet personnel, il peut exister de nombreuses raisons qui se cachent derrière les paris de football. Toutefois, comme tous les autres sports, vos connaissances à elles seules ne vous permettront de remporter à tous les coups vos paris. Il importe de ce fait de prendre en considération certaines règles d’experts. Lesquelles donc ? On vous livre tout !

Règle n° 1 : tenir compte de la valeur

Bien que beaucoup de parieurs l’ignorent encore, la valeur est pourtant un concept simple. Elle vous permettra de capitaliser sur les meilleures opportunités afin de réaliser des paris toujours aussi intéressants. À plusieurs reprises, nous avons entendu des joueurs martelés haut et fort : « Il n’y a aucune chance pour que cette équipe perde son match vu son adversaire ». Malheureusement, dans la majorité des cas, cette éventualité n’est pas souvent atteinte. D’ailleurs, parier avec un tel état d’esprit est mauvais. C’est un peu comme dire que parce qu’un téléviseur coûte assez cher, il présente systématiquement un bon rapport qualité-prix ; ce qui n’est forcément pas le cas.

L’idéal pour vous serait de repérer de la valeur. Procéder ainsi revient en réalité à juger les probabilités plus correctement que ne le fait le marché. De plus, ne l’oubliez pas, ce n’est pas vous qui jouez le match contre une équipe. Votre match à vous se joue contre un bookmaker.

En la matière, il en existe de nombreux bookmakers en ligne aujourd’hui tel que https://www.parierenlignesuisse.com/pronostics/football/. Ce dernier propose de très bonnes côtes sur le marché des paris foot.

Règle n° 2 : ne jamais miser sur son équipe préférée


Cette règle s’apparente à la fameuse phrase qui dit « ne jamais y mettre le cœur pour éviter d’être blessé ». D’ailleurs, que ce soit sur internet ou dans un bureau de tabac que vous placiez vos mises sur le foot, vous ne représentez en aucun cas les 22 acteurs présents sur le rectangle vert. Encore que ce sont les bookmakers qui définissent les cotes des matchs selon une analyse approfondie des statistiques et du contexte de la rencontre.

Ce que vous ignorez aussi, c’est que les opérateurs de paris tirent également profit de la part d’émotion qui s’immisce dans le choix de vos mises. En réalité, un fervent supporteur va sans réfléchir parier sur une victoire de son équipe, quand bien même il sait au fond de lui que celle-ci est plus faible que son adversaire.

L’insatiable supporteur refuse de croire en la défaite de son équipe et a même parfois honte de parier contre elle. C’est pourquoi vous remarquerez que les parieurs professionnels ne prennent jamais le risque de parier sur leurs équipes favorites quitte à s’abstenir. Qu’importe le cas, il est conseillé de se fier à ses analyses plutôt qu’à son cœur lorsqu’il s’agit de paris sportifs.

Règle n° 3 : on ne parie pas sur tous les matchs

Parier sur les matchs de certains championnats peut être risqué. Par exemple, dans le cadre des coupes nationales et des ligues d’Europe, il n’est pas rare de constater que les entraineurs font tourner constamment leur effectif. Bien que cette démarche vise à rendre plus performante l’équipe vers la fin de saison, elle a un grand impact sur le degré de motivation des joueurs, surtout ceux qui ne jouent pas souvent.

Par ailleurs, les derbies et les classicos sont aussi des rencontres qui offrent rarement des victoires pour les parieurs sportifs. Cela s’explique par le fait que le monde du football est aujourd’hui constamment question d’argent.

Le constat est que les joueurs sont de moins en moins fidèles à leur club donc il est rare de voir des derbies ou des classicos avec des joueurs impliqués à fond comme autrefois, ce qui rend incertaine l’issue de certains matchs.

Règle n° 4 : il faut miser sur les meilleurs paris


Il s’avère parfois difficile de dégager une certitude sur les matchs, car chaque rencontre de football possède son histoire. Toutefois, il est souvent recommandé de se concentrer sur les paris proposant des cotes qui oscillent de 1,40 à 2,10 afin de réaliser une recette gagnante. Vous vous demandez sûrement pourquoi privilégier cette plage de valeurs ? Parce qu’en réalité au-delà de cette limite, vos chances de réussir le pari restent souvent assez faibles.

En revanche, si vous pariez sur des matchs en dessous de la limite indiquée, vos perspectives de gains seraient minimes. Par ailleurs, pour être sûrs de gagner, nous vous conseillons les plus grandes compétitions de football telles que :

  • la coupe du monde ;
  • la Première Ligue ;
  • la Liga ;
  • la Série A ;
  • la Ligue 1.

Parier sur les grandes compétitions vous permettra également d’éviter les affaires de matchs truqués à répétition.

Règle n° 5 : ne célébrez pas trop longtemps et ne vous attardez pas sur le passé

Parier sur un match, c’est une sorte d’investissement qui peut soit porter ses fruits, soit non. Dans la mesure où vos paris portent des fruits sur une certaine période, ne vous laissez pas distraire par cette série de victoires et restez fidèle à votre plan et les analyses qu’il implique.

Si vous vous retrouvez aussi à enchainer des défaites sur une longue période, ne vous laissez pas abattre, car cela fait partie du processus. Fiez-vous toujours à ce que vous avez prévu et ajusté au besoin, car on dit souvent que l’on ne peut espérer différents résultats en suivant le même plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here